Circuit de La Croix des Jeunes

Parcours balisé dans les deux sens
Longueur : 5 km, temps : 1h40
Assez facile pour les marcheurs, technique pour les VTT
Balisage jaune
­
logo

Balisage jaune


Vous pouvez imprimer le descriptif détaillé du circuit dans la rubrique de droite "téléchargements". Vous y trouverez également le circuit
GPS.

 

 

 

 

 circuitCroixDesJeunesAnnote V2

Autorisation carte IGN n°40-16-504 Extrait de SCAN 25® ©IGN - 2015


profil 


 

 1 - Départ Place de l'église P
      7 - La Croix des Jeunes
 2 - Place de la Mairie P       8 - La Prairie de Maupoint
 3 - Les Portes Morlaises
      9 - La Croix Saint-Hubert
 4 - Le Calvaire
      10 - Le Lavoir du Prieuré
 5 - Le Prieuré
      11 - Le Lavoir Communal
 6 - La Levée
 
 

 

 

 

 


Départ de l'église, bourg de Pléchâtel



 

1.1 Ancienne église

 ancienne eglise

Carte ancienne, collection LD

Elle était située sur la place de la mairie. Saint-Pierre apôtre est le patron de l'église de Pléchâtel, édifice très ancien composé de trois nefs, d'un choeur à chevet droit et de deux chapelles.

Toute cette partie de l'église peut bien remonter au XI ème siècle. Alors que l'église tombait en ruine, la construction d'un nouvel édifice est alors décidée en décembre 1883. Mais les collatéraux, le choeur et les chapelles sont beaucoup plus modernes et semblent être du XVI et XVII ème siècle.

 



 

1.2 Nouvelle église

 

 nouvelle eglise

 

La vieille église commençait à tomber en ruines et la construction d'un nouvel édifice est alors décidée. En décembre 1883, on commence à en creuser les fondations, sous la direction de M. MELLET, architecte à Rennes.

Les fouilles de plus de 7 mètres ne seront pas suffisantes pour supporter un clocher plus important à cause de la fragilité du sous-sol.

L'ensemble des travaux de l'église commence vers le mois de mai 1884. A la fin de l'année 1884, la maçonnerie des fondations est terminée.

La nef centrale, construite d'après les plans de 1877, est soutenue par 10 colonnes à fût de granit surmontées de chapiteaux en pierre blanche, s'inspirant de la tradition romane.

 

interieur eglise


En 1887, la charpente est faite par un menuisier de Bain de Bretagne.

En 1888, la maçonnerie est terminée. On construit la sacristie.

La couverture sera faite avec les ardoises d'Angers : celles de Riadan ayant été refusées par l'architecte qui ne leur trouve pas les qualités voulues.

En octobre 1889, M. BREHU, plâtrier à Châteaubriant, commence le travail des voûtes de l'église. En mai 1889, M. le curé Amand JOLIVET (vicaire de Pléchâtel de 1867 à 1883 et curé de 1883 à 1909) contacte M. MEURRET, peintre-verrier à Nantes pour la réalisation des vitraux de l'église. Ils seront posés en février 1890.

Deux peintures sur toile, une descente de croix et un laboureur (peut-être Saint-Isidore), ornent les bas-côtés du porche, et au sud du choeur, une fresque de Pierre Galle, de 1933, commémore les 90 morts de la Première Guerre Mondiale.

Le dimanche 15 novembre 1891 a lieu l'inauguration de la nouvelle église par Monsieur le curé Amand JOLIVET, enterré dans l'église qu'il a fait construire.


 

eglise

Collection Yves Ducourtioux
Dessin à l'encre de chine


 

 

2. Place de la Mairie



 

3. Les Portes Morlaises, patrimoine classé

portes morlaises 22
  portes morlaises 4


Cette maison appelée "les Portes Morlaises", située près du calvaire, possède un écusson au-dessus de sa porte d'entrée et une gerbière surmontée d'un fronton arrondi à coquille et accostée de deux pilastres.

La façade est surmontée d'une lucarne portant l'inscription 1607.

En 1922, la maison manque d'être détruite par un incendie.

Au XVIII ème siècle, une distribution de pain aux nécessiteux y était effectuée plusieurs fois dans l'année à dates fixes.




portes morlaises 33 
portes morlaises 5

                         Carte ancienne, collection LD



4. Le calvaire. La croix est classée en 1908 au titre des Monuments historiques


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 calvaire ancien







                                                                                                               calvaire nouveau
 
 
Carte ancienne, collection LD








 
 







 

 

   

                                                                                                                                                                                                                                              

 

Le calvaire, d'une hauteur de 2.69 m, est une croix monolithique d'une grande beauté. Elle domine l'emplacement de l'ancien cimetière de l'église. 

calvaire

Ses quatre faces sculptées présentent quelques similitudes avec les croix irlandaises.

      

                                                                                                                                                                      
 calvaire nouveau 2  calvaire
 
Collection Yves Ducourtioux
Dessin à l'encre de chine

La croix a été édifiée probablement entre 1396 et 1420 si l'on se réfère aux traces des blasons des Pontbriant et Bardoult qui ornent son fût. Elle est couverte d'un toit à quatre faces surmonté d'un petit clocheton carré et sculptée à l'est d'une Vierge à l'Enfant encadrée de deux anges et à l'ouest d'une Crucifixion et de la Trinité.

Les douze apôtres occupent les quatre faces du fût. André, Jacques le Mineur et Matthias sont placés à l'est. Pierre, Jude et Simon à l'ouest. Paul, Thomas et Barthélemy au nord. Et au sud sont superposés Jacques, Philippe et Matthieu.

Le panneau présente en outre Saint-Jean à gauche du Christ en croix.







5. Le prieuré

 

 

prieure 1       prieure 2

Cartes anciennes, collection LD

 

 

prieure 4        prieure 5

 

Ancienne propriété des moines de Redon, le Prieuré devient en 1688 propriété de la seigneurie du Plessis-Bardoult.

Vendu comme bien national à la période révolutionnaire, il est acheté par Melle GIFFARD qui le cède à M. LOHIER DE LA MOTTE, curé de Pléchâtel.

En 1816, celui-ci le remet aux Soeurs de la Charité de Saint-Louis qui y accueillent les orphelines. En 1949, il devient une maison de repos et de convalescence.

En 2003, il est devenu un foyer de vie pour personnes handicapées.

prieure 6
 

 



 

6. La levée

La Levée est une falaise de schiste dans laquelle ont été creusés des grottes et des escaliers. Durant l'hiver 1812, le curé Lohier de La Motte emploie les miséreux et les ouvriers sans travail pour aménager à flanc de coteau une promenade taillée dans le schiste feuilleté.

L'implantation des sanctuaires fut décidée par l'abbé Jolivet.

Le sentier en corniche est ponctué de bancs de repos formés par dégagement du roc. Ce chantier témoigne d'une intention radicalement prosélytiste, si l'on en juge par le nombre de chapelles et de statues qui jalonnent le parcours.

Les statues ont subi plusieurs actes de vandalisme. Ainsi, les deux enfants encadrant Notre-Dame de La Salette ont perdu leur tête. La chapelle voisine dédiée au Sacré-Cœur est l'œuvre d'Arthur Regnault.

levee 2 

Carte ancienne, collection LD



levee 1

 levee 4

levee 5

La Chapelle du Sacré-Coeur

 

 


 levee 6
 Chapelle Notre-Dame de la Salette

 ND
 
Carte ancienne, collection LD
   

­

 



 

 




7. La Croix des Jeunes

La première croix aurait été implantée en 1908 par l'abbé JOLIVET.

La seconde fut portée en procession en 1934 par des jeunes de 20 ans puis détruite dans un incendie en 1971.

La troisième croix a été construite en béton armé pendant l'été 1973.

Sa bénédiction eut lieu le 13 septembre 1973.

 

croix des jeunes 1           croix des jeunes 2


 


Vues panoramiques de La Croix des Jeunes


 

eglise st malo phily
  

L'église de Saint Malo de Phily



 

chateau de la moliere
 

Le château de la Molière



 

pont de cambrai
 

La Vilaine et le pont de Charrière



 



8. la prairie de Maupoint


maupoint
 

Aire de pique-nique au bord de la Vilaine




 


9. La Croix Saint Hubert



 croix st hubert  

Patron des chasseurs,

 

né vers le milieu du VII ème siècle

 

et mort en 727 Saint Hubert était

 

le père des pauvres et des orphelins.

 

Il soutenait également les veuves

 

et offrait son appui aux opprimés.





10. Le lavoir du Prieuré

 lavoir prieure 1      lavoir prieure 2

 

 



 

11. Le lavoir communal


 


 

­

Formulaires associés

Fiche de remarques

Vous avez rencontré une difficulté, vous avez des questions ou des remarques à formuler, n'hésitez pas à nous en faire part.
Veuillez sélectionner au moins une des options.
 




Veuillez sélectionner au moins une des options.

Veuillez sélectionner au moins une des options.
 


Veuillez sélectionner au moins une des options.

Veuillez sélectionner une des options de la liste.
 

Veuillez sélectionner une des options de la liste.

Ce champ est obligatoire.
 

Ce champ est obligatoire.


Poids maximum: 5000 kb (formats autorisés: JPEG, GIF et PNG)
Veuillez entrer un courriel valide (ex : nom@exemple.com).
Ce champ est obligatoire.
 

Veuillez entrer un courriel valide (ex : nom@exemple.com).

Ce champ est obligatoire.

Afin de pouvoir distinguer les êtres humains des ordinateurs procédant à des soumissions automatisées, merci de bien vouloir recopier le texte figurant sur l'image.

Il s'agit d'un système de protection par Captcha

Si vous ne parvenez pas à lire le texte de l'image, vous pouvez charger une nouvelle image en cliquant sur cette icône Changer d'image

Le public malvoyant peut nous envoyer un message directement en cliquant sur cette icône Public handicapé

Ce champ est obligatoire.
 

Ce champ n'accepte que les lettres et les chiffres, évitez tout autre caractère notamment les espaces ou les signes de ponctuation.

Ce champ est obligatoire.

CAPTCHA Changer d'image Public handicapé
 
Création site Internet mairie